Team Vulco

Lance Amstrong, l’histoire d’une idole désavouée

Lance Armstrong est incontestablement l’un des cyclistes les plus renommés de son époque. Il a d’ailleurs écrit, pendant de longues années, de belles pages de l’histoire du sport.

Destitué suite à de nombreuses affaires de dopage, il est à présent considéré comme un charlatan. D’ailleurs, ses sept victoires du Tour de France lui ont finalement été retirées…

Mais qui est véritablement Lance Armstrong ? Focus sur l’un des plus grands cyclistes de l’histoire !

Une star en devenir…

 Passionné de cyclisme et de triathlon depuis son plus jeune âge, Lance Armstrong choisit de passer pro lors de l’année 1992. A cette époque, ses résultats sont prometteurs : second lors du Grand Prix de Zurich et remarqué lors du Tour de France, il devient rapidement champion du monde de cyclisme sur route, alors qu’il n’a que 21 ans.

En 1995, il se distingue à nouveau grâce à la seconde place du Tour Paris-Nice et à sa victoire lors du Tour DuPont, exploit qu’il réitérera l’année suivante !Fin 1996, il décroche la 9e place au classement mondial ! Il s’agit de l’un des plus grands tournants de sa carrière, ce qui lui permet de gagner de l’argent et de vivre confortablement !

 L’apparition inopinée d’un cancer

 En 1996, on lui diagnostique un cancer des testicules. Ce dernier étant à un stade avancé, Lance Armstrong se voit obliger d’effectuer une ablation de l’un des appendices. S’ensuit une période de plusieurs chimiothérapies, qui l’affaiblissent énormément !

Lorsque son cancer consent enfin à passer en rémission, un an plus tard, il repart à l’entraînement. Son objectif est bien entendu de reprendre la compétition. Finalement classé 7e au championnat des Etats-Unis, il revient en Europe, et se positionne dans certains tours importants, tels que les Tours des Pays-Bas et d’Espagne ! C’est alors le retour du succès, durant lequel il gagne beaucoup d’argent et investit en ligne et dans des entreprises locales.

 Le Tour de France, son nouvel objectif !

 Afin de remporter ce Tour, Lance Armstrong reprend l’entraînement et l’adapte, le rendant plus efficace. Nous sommes alors en 1999, et les courses préparatoires le désignent comme favori. Et pour cause : pour la première fois, il porte le maillot jaune, et bat même le record de vitesse moyenne du Tour de France.

Bien évidemment, il remporte la victoire cette année-ci, mais également lors des six années suivantes !Il détient, par conséquent, le record du nombre de victoires consécutives du Tour de France ! En 2005, il bat un nouveau record lors de ce Tour, de vitesse cette fois, grâce à une vitesse moyenne de 41,654 km/h !

A la surprise générale, il choisit alors de s’arrêter en pleine gloire, pour partir à la retraite. Il décide néanmoins de faire son grand retour en 2009, et entame un nouveau Tour de France, au terme duquel il termine 3e.

Il annonce ensuite que le Tour de France de 2010 sera le dernier. Arrivé 23e, et loin de ses performances précédentes, il remet ça l’année d’après, malgré ses dires. Ses résultats sont alors décevants, et il met un terme définitif à sa carrière de cycliste afin de se consacrer au triathlon, pour lequel il affiche de très beaux scores !

 Une affaire de dopage…

Contre toute attente, après avoir été unanimement salué par ses pairs et par les critiques sportives, Lance Armstrong est à nouveau sur le devant de la scène, mais pour une affaire de dopage cette fois ! L’on apprend alors qu’il avait été déclaré positif aux corticoïdes, lors du Tour de France de 1999. A l’époque, l’affaire avait été étouffée, et l’on ne savait pas vraiment si le coureur s’était dopé, ou non.

Par la suite, alors que les rumeurs gonflent, de nombreux témoignages font surface, dénonçant ainsi Lance Armstrong pour ses habitudes en matière de dopage ! C’est pourquoi, après tant de doutes, de soupçons et, finalement, de preuves incontestables, le cycliste est sanctionné ! On lui retire alors ses 7 victoires si chèrement acquises lors du Tour de France !En définitive, on déclare officiellement que Lance Armstrong a fait usage d’EPO, de cortisone, de corticoïdes, de testostérone et de transfusions sanguines tout au long de sa carrière, entre 1998 et 2005 !

En parallèle, l’ancien cycliste se voit refuser l’accès aux triathlons, ce qui met un point définitif à sa carrière sportive !

Sous la pression, Lance Armstrong finit par avouer les faits et,après avoir gagné beaucoup d’argent, se voit dans l’obligation de rembourser. La somme est exorbitante : 2,9 millions d’euros, résultat de toutes les primes injustement reçues !

A ce stade, le sportif connait une situation critique d’un point de vue financier, car il perd de nombreux sponsors. Or, le succès d’un sportif repose avant tout sur la signature de contrats publicitaires !

Peu à peu, Lance Armstrong est destitué de la majorité de ses titres et l’on se souvient surtout de lui comme étant un tricheur…